Qu’est-ce que la malocclusion dentaire de « classe 3 » ?

Il existe plusieurs types de malocclusions dentaires. Pour les différencier, ceux-ci sont catégorisés selon trois classes distinctes, soit les malocclusions de classe 1, de classe 2 et de classe 3.

Dans les prochaines lignes, voyez en quoi consiste la malocclusion dentaire de classe 3 et découvrez quels sont les différents traitements pour corriger ce problème.

Définition de la malocclusion dentaire de classe 3

Les différents types de malocclusions dentaires sont classifiées selon la relation entre les molaires de la mâchoire du haut et celle du bas. La malocclusion dentaire de classe 3 est sans doute la plus rare de tous les types de malocclusions.

À l’inverse de la malocclusion de classe 2, la malocclusion de classe 3 est caractérisée par des molaires inférieures trop avancées par rapport aux molaires supérieures. Les personnes atteintes de ce type de malocclusion ont souvent un menton qui semble fort ou trop avancé.

Dans les cas de malocclusion dentaire de classe 3, les dents se retrouvent en bout à bout ou en occlusion inversée. Les professionnels de la santé buccale et maxillo-faciale peuvent aussi utiliser les termes « prognathie » (mâchoire inférieure avancée) ou « prognathie maxillaire » (mâchoire supérieure reculée).

Des conséquences potentielles de cette malocclusion peuvent être de d’avoir de la difficulté à mastiquer et de provoquer l’usure prématurée des dents.

Les différentes origines d’une malocclusion de classe 3

Les malocclusions de classe 3 peuvent être différenciées selon leur origine. En effet, ce type de malocclusion peut être soit d’origine dentaire ou d’origine squelettique.

  • Malocclusion de classe 3 d’origine dentaire : une malocclusion de classe 3 d’origine dentaire signifie que ce sont les dents inférieures qui sont trop avancées par rapport aux dents supérieures.
  • Malocclusion de classe 3 d’origine squelettique : lorsque la malocclusion de classe 3 est d’origine squelettique, cela signifie que la mâchoire en entier est mal positionnée, en raison d’un problème de croissance.

Traiter les malocclusions de classe 3

Les malocclusions de classe 3 ne se corrigeront pas par elles-mêmes avec le temps. Pour éviter qu’elles ne s’aggravent, il est essentiel d’agir vite, surtout si elles se manifestent à un jeune âge.

Il existe plusieurs différents traitements pour corriger les malocclusions de classe 3. Le traitement choisi sera déterminé par l’origine de la malocclusion et selon la sévérité du problème.

Voici donc les traitements possibles :

  • Appareil d’expansion palatine pour stimuler la croissance de la mâchoire supérieure chez l’enfant
  • Boîtiers orthodontiques fixes (broches) pour les cas plus légers de malocclusions de classe 3 d’origine dentaire chez les adolescents et les adultes
  • Chirurgie orthognatique lorsque le problème est d’origine squelettique et que la situation est assez sévère ou que la croissance est terminée

Traiter une malocclusion de classe 3 à la Clinique MFML

La malocclusion dentaire de classe 3 est un problème qui nécessite d’être adressé tôt afin d’éviter que des conséquences plus importantes se développent.

Dans le cas où une chirurgie orthognatique serait nécessaire pour corriger ce problème, vous devez consulter un spécialiste en chirurgie maxillo-faciale. Si cela est votre cas, n’hésitez pas à contacter les spécialistes de la Clinique MFML à Montréal.

Pour en savoir plus sur les problèmes d’occlusion, consultez nos articles sur les malocclusions dentaires de classe 1 et les malocclusions dentaires de classe 2.

 

Contactez-nous

Nous ne sommes pas là pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un courriel et nous reviendrons vers vous, dès que possible.

malocclusion-dentaire-classe-2