Quelles sont les causes les plus fréquentes des problèmes d’implants dentaires?

Avant même d’aborder le sujet des causes les plus fréquentes de problèmes d’implants dentaires, il faut tout d’abord souligner le fait que le taux de réussite de ce genre de chirurgie maxillo-faciale est de 97%.

Néanmoins, un patient informé est en meilleure posture pour faire un choix éclairé en matière de chirurgie dentaire. C’est pourquoi il est légitime pour les spécialistes de l’implantologie de vouloir sensibiliser les gens aux causes fréquentes des problèmes d’implants dentaires.

L’échec de l’ostéointégration de l’implant

L’ostéointégration désigne la période pendant laquelle les tenons de l’implant dentaire en titane vont fusionner avec l’os de la mâchoire, devenant partie intégrante de l’anatomie du patient. Une ostéointégration qui échoue se produit généralement en raison d’un manque de densité osseuse à l’endroit de la mâchoire où sera installé l’implant.

Si la densité osseuse de la mâchoire n’est pas suffisante pour supporter un implant, un chirurgien maxillo-facial peut cependant régler le problème en procédant à une greffe osseuse. Par exemple, une greffe osseuse peut être faite afin de combler le trou important laissé par l’extraction d’une incisive. Cette intervention empêche la gencive de s’affaisser en plus d’offrir une densité suffisante pour espérer une bonne ostéointégration.

De l’infection suite à la pose de l’implant dentaire

L’infection est la cause la plus fréquente d’échec des implants dans la plupart des cliniques d’implantologies. En fait, ce type de problème est intimement lié à l’hygiène bucco-dentaire du patient suite à sa chirurgie dentaire. En effet, un patient qui ne se brosse pas les dents quotidiennement et n’utilise pas la soie dentaire de façon assidue verra les chances que son implant s’infecte augmenter de manière importante.

Les fumeurs sont également plus à risque puisque la fumée, tout comme le manque d’hygiène buccale, complique le processus de guérison de l’implant. Bref, pour éviter d’avoir à retirer un implant en raison d’une infection des tissus parodontaux, il faut que le patient fasse preuve de discipline et garde sa bouche propre.

Le rejet de l’implant de titane par le corps

Ce genre de problématique n’est pas aussi fréquente que l’infection et n’a rien à voir avec la qualité de l’intervention. C’est un phénomène qui peut cependant forcer le retrait de l’implant. Dans la grande majorité des cas, le corps humain ne considère pas le titane comme une substance étrangère et accepte donc l’implant dentaire aussi facilement qu’une racine de véritable dent. Cependant, le rejet de l’implant doit être considéré comme une possibilité, tout comme une réaction allergique au titane.

Des dommages aux nerfs du patient

Cette cause d’échec d’un processus d’implant dentaire ne risque pas réellement d’arriver, à moins que le chirurgien maxillo-facial n’évalue mal la position des nerfs qui se trouvent dans la mâchoire du patient. Si un implant est installé trop près de ceux-ci, le patient peut ressentir des douleurs intenses ainsi que des engourdissements désagréables, forçant le retrait de l’implant.

L’implantologie à la clinique MFML

Si vous ou l’un de vos proches considérez la pose d’implants dentaires, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nous. L’un de nos chirurgiens spécialistes en implantologie vous rencontrera et évaluera votre situation avec vous afin de savoir s’il s’agit d’un traitement qui vous convient.

Contactez-nous

Nous ne sommes pas là pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un courriel et nous reviendrons vers vous, dès que possible.

specialiste-pose-implants-dentairesdifference-chirurgien-maxillo-facial-dentiste-generaliste