Comment traiter les pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire ?

Les pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM) ont une prévalence relativement faible. On estime qu’environ seulement 5 % à 10 % de la population en seraient atteints.

Or, peut-être en êtes-vous atteint vous-même. Si tel est le cas, cet article est fait pour vous.

Dans celui-ci, l’équipe de chirurgiens maxillo-faciaux de la Clinique MFML vous donne un aperçu des différentes façons de traiter les pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire.

Qu’est-ce que l’articulation temporo-mandibulaire ?

L’articulation temporo-mandibulaire est située de chaque côté du visage tout juste devant les oreilles. Elle unit la mâchoire inférieure à l’os du crâne. C’est elle qui permet le mouvement de la mâchoire.

Grâce à l’articulation temporo-mandibulaire, nous pouvons en outre mâcher, parler et avaler. Son rôle est donc majeur.

La classification des pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire

Il est possible de regrouper les troubles de l’articulation temporo-mandibulaire sous 2 catégories :

  • les troubles musculaires ;
  • les troubles articulaires.

Il est possible de présenter l’un ou l’autre de ces troubles. Mais il est aussi possible de les présenter simultanément, ce qui complexifie parfois le diagnostic.

L’origine des pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire

Les causes des troubles de l’articulation temporo-mandibulaire sont nombreuses. En voici quelques-unes :

Les symptômes des pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire

Les pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire s’accompagnent typiquement des symptômes suivants :

  • spasmes ;
  • rigidité ou limitation lors de l’ouverture de la bouche ;
  • bruit articulaire ;
  • inconfort ou douleur au visage et à la mâchoire, qui peut s’irradier du cou aux épaules ;
  • migraines ou maux de tête ;
  • sensibilité dentaire ;
  • dislocation lors de l’ouverture de la mâchoire ;
  • blocage de la mâchoire ;
  • difficulté à mastiquer.

Le diagnostic des pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire

L’examen clinique

Généralement, un examen clinique suffit pour diagnostiquer les pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire.

L’examen clinique permet notamment d’évaluer l’asymétrie faciale, l’hypertrophie musculaire et l’usure dentaire du patient. Elle permet aussi de vérifier et de mesurer l’ouverture de la bouche.

En plus, le chirurgien maxillo-facial procède typiquement à une palpation de l’ATM sous l’arcade zygomatique afin de déceler les spasmes et les douleurs qui pourraient être présents.

Les examens complémentaires

Selon le cas, des examens complémentaires peuvent être requis pour identifier les pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire.

On parle notamment d’examens en laboratoire (en cas de maladie inflammatoire ou infectieuse aigüe ou chronique), de radiologie 3D ou d’imagerie par résonance magnétique (IRM).

Le traitement des pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire

La majorité des pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire sont bénignes. La plupart d’entre elles se résorbent même en l’espace de 6 mois, sans qu’aucune intervention ne soit nécessaire.

Or, certaines pathologies nécessitent une prise en charge, notamment dans les cas suivants :

  • en cas de douleur ou d’inconfort important ;
  • en cas de déplacements internes ;
  • en cas d’ouverture limitée ou excessive de la mâchoire ;
  • en cas d’anomalies congénitales ou de développement.

Survolons ensemble les principaux traitements des pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire.

Les traitements médicaux

  • la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ;
  • la prise de myorelaxants ;
  • l’injection de toxine botulinique.

La physiothérapie

La physiothérapie est souvent le principal traitement envisagé chez les patients présentant une atteinte articulaire ou musculaire. Certains exercices de la mâchoire ou de relaxation musculaire permettent également d’améliorer la mobilité de l’articulation temporo-mandibulaire.

Le port d’une plaque occlusale

Le port d’une plaque occlusale est parfois recommandé chez les patients qui ont principalement des douleurs d’origine musculaire. Cet appareil fait sur mesure se porte la nuit pour une durée indéterminée.

Les traitements chirurgicaux

Différents traitements chirurgicaux permettent aussi de traiter les pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire. Il peut s’agir de chirurgie ouverte ou de chirurgie minimalement invasive telle que l’arthroscopie et l’arthrocentèse.

La prévention des pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire

Dans certains cas, il est possible de prévenir les pathologies buccales telles que celles qui affectent l’articulation temporo-mandibulaire. Cette prévention repose bien souvent sur la correction ou la suppression des facteurs d’exposition.

Le traitement des pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire à la Clinique MFML

Le traitement des pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire exige normalement l’intervention de plusieurs professionnels tels que des dentistes ou des orthodontistes. Des physiothérapeutes et des ostéopathes peuvent aussi entrer en jeu, selon le cas.

Voilà ce qui conclut notre topo. Nous espérons que vous apprécié ce survol des différents traitements des pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire.

Pour en savoir plus l’univers de la chirurgie maxillo-faciale, nous vous invitons à consulter la section blogue de notre site Web.

Contactez-nous

Nous ne sommes pas là pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un courriel et nous reviendrons vers vous, dès que possible.

grincement-dents-chez-enfantcomplication-extraction-dent-de-sagesse