Comment savoir si l’on fait de l’apnée du sommeil ?

La respiration et le sommeil sont des fonctions automatiques qui, pour la plupart des personnes en santé, sont acquis. Toutefois, plusieurs individus sont touchés par des anomalies respiratoires pendant leur sommeil, comme l’apnée du sommeil.

Ce trouble, qui touche 5 à 10 % de la population, peut avoir d’importantes répercussions sur la santé des individus qui en souffrent. Mais comment savoir si l’on fait de l’apnée du sommeil ? Pour en savoir davantage, nos spécialistes en implantologie et en chirurgie maxillo-faciale de la Clinique MFML vous en parlent dans les lignes suivantes.

Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil est un problème de santé qui cause des arrêts involontaires de la respiration durant le sommeil. Ces arrêts, qui durent parfois jusqu’à 10 secondes, peuvent se reproduire plusieurs fois par nuit.

Une des causes de ce trouble est un relâchement des muscles de la langue et de la gorge. Lors de ce relâchement, l’air ne circule plus correctement et la respiration devient ainsi difficile, voire impossible.

Plusieurs facteurs peuvent augmenter le risque de souffrir d’apnée du sommeil. Par exemple, les chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux doivent souvent traiter ce trouble respiratoire chez des individus qui ont un menton reculé ou fuyant, une mâchoire trop petite ou encore des malformations faciales. L’obésité, les antécédents familiaux, la taille des amygdales, l’âge, etc. sont tous des facteurs qui peuvent également accroître les risques de développer l’apnée du sommeil.

Quels sont les signes précurseurs de l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil est caractérisée par plusieurs signes et symptômes. Cependant, il est important de garder en tête qu’une personne atteinte de ce trouble ne présente pas systématiquement tous les symptômes simultanément.

En effet, un individu touché par l’apnée du sommeil peut avoir très peu de symptômes, ce qui rend parfois difficile le diagnostic de ce problème respiratoire. Parmi ceux-ci, le sommeil agité et non réparateur, l’étouffement et la suffocation pendant le sommeil, la transpiration excessive, les ronflements et les arrêts respiratoires sont des signes assez fréquents chez les personnes qui souffrent d’apnée du sommeil.

Ces signes sont souvent suivis d’une diminution d’énergie et de somnolence durant la journée, de pertes de mémoire, de manque de concentration, de maux de tête au réveil et d’irritabilité ou de changement d’humeur. Alors si ces signes vous mettent la puce à l’oreille, il serait peut-être prudent de consulter un spécialiste pour évaluer votre santé.

Quels sont les traitements possibles pour l’apnée du sommeil ?

Si vous croyez souffrir d’apnée du sommeil, sachez que plusieurs traitements s’offrent à vous. Dans les cliniques spécialisées en chirurgie buccale et maxillo-faciale, la chirurgie orthognatique est recommandée lorsque les masques CPAP ou les orthèses d’avancement mandibulaire ne sont pas suffisants ou tolérables.

Ce traitement vise à éliminer l’obstruction des tissus mous qui sont responsables de l’apnée obstructive et à élargir les voies respiratoires en avançant les mâchoires supérieure et inférieure. Dans certains cas, une chirurgie du menton peut aussi être réalisée.

Traiter l’apnée du sommeil pour retrouver une meilleure qualité de vie

En somme, l’apnée du sommeil est un trouble qui peut grandement nuire à la santé d’un individu. Toutefois, en recourant à un traitement adapté, il est possible de mettre fin à ce problème respiratoire.

Si vous croyez souffrir d’apnée du sommeil, contactez-nous sans plus tarder. À la Clinique MFML, nos spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale ont l’expertise nécessaire pour traiter l’apnée du sommeil et réaliser des chirurgies orthognatiques en bonne et due forme

Contactez-nous

Nous ne sommes pas là pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un courriel et nous reviendrons vers vous, dès que possible.

malformation-machoiresdouleur-apparition-dents-de-sagesse